Blacknut, le nouveau venu du jeu vidéo à la demande

Crédit Photo : DR

Petits nouveaux dans le monde du jeu vidéo, les Français de Blacknut s’apprêtent à se lancer dans le milieu du jeu à la demande (« cloud gaming ») avec de grandes ambitions.

« Le Netflix du jeu vidéo », c’est sous ce slogan très accrocheur que la jeune start-up française se décrit. Préparant son pré-lancement pour juin prochain à l’occasion du festival Futur en Seine, Blacknut souhaite faire son trou dans le milieu du cloud gaming en proposant un catalogue de jeux en illimité et disponible sur de multiples supports. 200 jeux seront proposés au commencement, le tout jouable sur télévision, ordinateur, tablette ou smartphone pour un abonnement sans engagement aux alentours des 20€.

Toucher un public casual et familial

Ici, pas de console nécessaire pour jouer. Le but de Blacknut ? Ouvrir le marché du jeu vidéo au plus grand nombre, grâce au développement du cloud gaming dans les années à venir, bien aidé notamment par la démocratisation promise du très haut débit. Un marché européen du jeu à la demande qui aurait rapporté 440 millions d’euros en 2017. De plus, Olivier Avaro, fondateur de la start-up, évoque une éditorialisation du catalogue à disposition. Bien que la plateforme proposera une offre très variée, allant de blockbusters à des jeux plus indés, celle-ci sera confectionnée en fonction des valeurs véhiculées par les jeux, de leur originalité et de l’aspect ludique, dans l’optique de parler plutôt aux casual gamers et aux familles.

L’ambition de l’international

Ce mois-ci, Blacknut vient de lever 2.4 millions d’euros, grâce notamment à des acteurs comme Go Capital et Nestadio Capital, ainsi qu’à une opération de crowdfunding. Des fonds qui permettront de lancer le service à la fin de l’année. D’ores et déjà, Blacknut prévoit une nouvelle levée de fonds de 5 millions d’euros en 2018 pour proposer l’offre à la demande à l’international, aux Etats-Unis, en Europe et au Canada. La start-up rennaise se montre ambitieuse et vise les 500 000 abonnés d’ici là, en tablant sur un marché au nombre d’utilisateurs toujours croissant.

Toutes les images sont la propriété de leurs propriétaires ou de leurs ayants droit respectifs. Pour toute demande de retrait, merci de nous envoyer un mail à contact[at]youbecom.fr

Commentaires