Chez Youbecom, le mois de septembre sera placé sous le signe de la bande dessinée. Au programme : de l’humour noir, de l’Histoire et un drame familial.

Irena / Jean-David Morvan, Séverine Tréfouël et David Evrard
1940 : L’Allemagne a envahi la Pologne. A Varsovie, les nazis ont délogé les juifs pour les parquer dans un ghetto. Ceux qui tentent de s’en échapper seront fusillés. Seuls les membres du département d’aide sociale sont autorisés à y rentrer. Parmi eux, Irena, qui vient tous les jours apporter un peu de nourriture et de soutien aux plus démunis. Elle est un peu leur héroïne, car elle sait tenir tête aux gardiens. Et puis un jour sur son lit de mort, une jeune mère veut lui confier la vie de son fils. Irena se met alors en tête de sortir clandestinement des enfants du ghetto, quitte à y perdre la vie.

Putain de chat / Lapuss’
Stéphane Lapuss’ a décrété qu’il était temps d’arrêter de se voiler la face et d’affronter la réalité en ce qui concerne les chats, à savoir que ces bêtes sont cruelles. Pour les chats, nous ne sommes pas des humains, mais des moins-que-rien ; nous sommes leurs esclaves, nous sommes sales, incultes et ternes. Les chats sont fourbes. Ils savent nous manipuler, jouer avec nos sentiments et méfiez-vous s’ils se montrent soudainement câlins ; cela cache forcément quelque chose…

Le perroquet / Espé : Bastien, 8 ans, ne vit pas une enfance très heureuse. S’il peut compter sur son père et sur ses grands-parents qui habitent juste à côté, il doit cependant faire avec l’absence de sa mère, souvent malade. D’après les médecins, celle-ci souffre de troubles bipolaires à tendance schizophréniques, des troubles qui amènent des crises toujours plus nombreuses. La maman fait donc régulièrement des séjours à l’hôpital et le petit Bastien peut compter sur les doigts de la main les rares moments de tendresse et de complicité qu’il peut partager avec elle.

Toutes les images sont la propriété de leurs propriétaires ou de leurs ayants droit respectifs. Pour toute demande de retrait, merci de nous envoyer un mail à contact[at]youbecom.fr

Vous aimez Youbecom ? Rejoignez-nous !

Commentaires