Le Prix Landerneau BD récompense Philippe Valette

Crédit Photo : Christophe Meireis

C’est avec son ouvrage « Jean Doux et le mystère de la disquette molle » que Philippe Valette a séduit le jury et remporté cette année le Prix Landerneau BD. Une bande dessinée parue chez Delcourt et qui risque bien de conquérir aussi d’autres lecteurs.

« Jean Doux et le mystère de la disquette molle a été plébiscitée par le jury comme une bande dessinée jouissive, drôlissime, accrocheuse et intelligente. On apprécie l’univers « vintage » et le style parfaitement adapté au propos mais qui réserve quelques surprises. J’ai été happé par l’histoire jusqu’au feu d’artifice final. On referme cet album, sidéré et avec un grand sourire. » C’est avec ce discours de Juanjo Guarnido que Philippe Valette, auteur de la bande dessinée, a découvert qu’il avait remporté le Prix Landerneau BD 2017.

Un humour potache

La bande dessinée, parue chez Delcourt en début d’année, raconte l’histoire de Jean Doux, un employé d’une entreprise spécialisée dans les broyeuses à papier, qui se retrouve en pleine restructuration. Dans le débarras, l’homme découvre une mallette contenant une disquette de 1976 au contenu énigmatique. Avec quelques collègues, Jean est bien décidé à percer le mystère.

Un album mis en avant

Avec « Jean Doux et le mystère de la disquette molle », Philippe Valette succède ainsi à Loo Hui Phang et Frederik Peeters pour « L’odeur des garçons affamés ». Sa bande dessinée sera mise en avant dans tout le réseau des Espaces Culturels E. Leclerc, organisateurs de l’événement, bénéficiera également d’une grosse campagne de publicité dans la presse et recevra une dotation de 6000€. De quoi propulser sa carrière d’auteur BD.

Toutes les images sont la propriété de leurs propriétaires ou de leurs ayants droit respectifs. Pour toute demande de retrait, merci de nous envoyer un mail à contact[at]youbecom.fr

Vous aimez Youbecom ? Rejoignez-nous !

Commentaires