Johnny Hallyday est mort à l'âge de 74 ans

Crédit Photo : Rufus [CC BY 2.0] via Flickr

L’idole des jeunes n’est plus. Johnny Hallyday, qui luttait contre un cancer des poumons, a rendu son dernier souffle dans la nuit du 5 décembre. L’annonce a été faite par Laeticia Hallyday, sa femme depuis 21 ans, dans un vibrant communiqué transmis à l’AFP.

Johnny Hallyday est parti. Jean-Philippe Smet est décédé dans la nuit du 5 décembre 2017.

J’écris ces mots sans y croire. Et pourtant, c’est bien cela. Mon homme n’est plus.

Il nous quitte cette nuit comme il aura vécu tout au long de sa vie, avec courage et dignité. Jusqu’au dernier instant, il a tenu tête à cette maladie qui le rongeait depuis des mois, nous donnant à tous des leçons de vie extraordinaires. Le coeur battant si fort dans un corps de rocker qui aura vécu toute une vie sans concession pour la scène, pour son public, pour ceux qui l’adulent et ceux qui l’aiment.

Mon homme n’est plus. Le papa de nos deux petites filles, Jade et Joy, est parti. Le papa de Laura et David a fermé ses yeux. Ses yeux bleus qui illumineront encore et encore notre maison, et nos âmes.

Aujourd’hui, par respect et par amour pour cet homme extraordinaire qui fut le mien pendant plus de 22 ans, pour perpétuer sa passion de la vie, des sensations fortes, des émotions sans demi-mesure, nous unissons tous nos prières, et nos coeurs. Nous pensons à lui si fort qu’il restera à jamais à nos cotés, aux cotés de ceux qui l’écoutent, le chantent et le chérissent depuis toujours.

Johnny était un homme hors du commun. Il le restera grâce à vous. Surtout, ne l’oubliez pas. Il est et restera avec nous pour toujours. Mon amour, je t’aime tant. »

Des hommages par milliers

Depuis l’annonce de la mort de Johnny Hallyday, les hommages affluent aussi bien en France qu’à l’international à commencer par Eddy Mitchell qui a indiqué à l’AFP avoir « perdu plus qu’un ami, j’ai perdu mon frère ». De son côté, Sylvie Vartan a déclaré « Comme toute la France, mon cœur est brisé. J’ai perdu l’amour de ma jeunesse et rien ne pourra jamais le remplacer ». Pour Line Renaud, « Johnny Hallyday, c’était comme un fils. Johnny ne s’éteindra jamais, il n’y aura plus jamais de phénomène Johnny en France, il ne mourra pas comme ça. Cette amitié est toujours restée, il m’a toujours appelée marraine, c’était comme un fils pour moi ».

Du côté de nos amis anglo-saxons, Variety rend hommage au « French Elvis » qui est « devenu le premier chanteur gaulois à populariser le rock’n’roll en France » tandis que la BBC classe Johnny Hallyday comme « la plus grande star du rock français ». De son côté, Entertainment Weekly rappelle dans son article que le chanteur a vendu plus de 110 millions d’album au cours de sa longue carrière et ce même s’il n’a jamais réussi à percer aux Etats-Unis.

Toutes les images sont la propriété de leurs propriétaires ou de leurs ayants droit respectifs. Pour toute demande de retrait, merci de nous envoyer un mail à contact[at]youbecom.fr

Vous aimez Youbecom ? Rejoignez-nous !

Commentaires