On a testé pour vous : la Glory Book Box

Crédit Photo : DR

Suite à notre entretien avec la créatrice de la Glory Book Box, alias Melina Oligo, nous avons décidé de tester pour vous cette box littéraire toute nouvelle sur le marché. Pour son deuxième mois d’anniversaire, la Glory Book Box nous a plongés dans années 1920. Ambiance.

Oyé, oyé, braves gens ! Une nouvelle box littéraire vient de débouler sur Internet et ce, juste un peu avant les fêtes de fin d’année. Son nom ? La Glory Book Box. Créée par Melina Oligo, cette box livresque a tout d’une grande. Chaque mois, un thème est abordé à travers plusieurs ouvrages. Pour sa naissance, la Glory Book Box a mis un coup de projecteur sur Halloween. Puis, ce fut au tour des années 1920 d’être mises en lumière. C’est d’ailleurs cette dernière qu’a reçue l’équipe.

Une box très complète

A l’intérieur de la box, on trouve tout d’abord un petit livret sur le thème abordé. Y sont présentés la box bien entendu, les auteurs des livres reçus, une sélection d’œuvres littéraires pour poursuivre sa lecture, des idées de podcasts également, de séries et de films, et enfin les goodies. Parlons-en plus précisément ! Pour les années 1920, l’équipe a reçu deux ouvrages : « Accordez-moi cette valse » de Zelda Fitzgerald et « Ida » d’Irène Némirovsky . A cela, s’ajoutent une carte de vœux, un rouleau de masking tape et un marque-page.

L’idée de la thématique permet de faire connaissance avec des auteurs et des livres sur lesquels on ne serait peut-être pas attardé en temps normal. Par ailleurs, Melina Oligo a décidé de se focaliser uniquement sur des auteures pour se démarquer de la concurrence et faire découvrir des ouvrages. A noter qu’il existe deux types de box : la petite à 12,50€ qui contient un livre et un livret, et la box dite normale que nous vous avons présentée.

Toutes les images sont la propriété de leurs propriétaires ou de leurs ayants droit respectifs. Pour toute demande de retrait, merci de nous envoyer un mail à contact[at]youbecom.fr

Vous aimez Youbecom ? Rejoignez-nous !

Commentaires